Santé

Avoir du sang dans les urines, qu’est-ce que cela signifie ?

Savez-vous qu’en un jour, une personne urine en moyenne toutes les 4 heures ? Si un phénomène anormal survenait au niveau de l’urine, il sera donc très facile de savoir lorsqu’un souci se présente lors d’une miction. Au cas où cela arrive, le mieux est évidemment de consulter un spécialiste. Nous allons dans ce sens, car dans cet article, on vous expliquera tout ce que vous devez savoir si cela vous arrive.

Un dommage sur une partie du corps

L’hématurie, ou le fait d’avoir du sang dans les urines ne sont pas seulement ceux avec une couleur rose ou brun que l’on verra parfois pendant la miction. La raison est simple : le sang peut également se trouver dans un état microscopique lorsque vous allez uriner. Dans les deux cas, les causes concernent généralement la région du rein et de la vessie.

Afin de mieux identifier les causes en question, plusieurs paramètres sont à prendre en compte afin de diagnostiquer la partie du corps qui est atteinte.

Pour bien appréhender la question, le mieux est de reconnaître à quel moment vous vous apercevez de la présence de sang dans les urines. En ce sens, si le saignement apparaît au début de votre miction, les causes seront plutôt an niveau de l’urètre ou la prostate. S’il apparaît vers la fin, le problème pourrait venir de vos vessies. Si vous vous apercevez d’un saignement en continu du début à la fin, il peut s’agir de problèmes rénaux. Dans les trois cas, il faudra commencer à diagnostiquer puisqu’il s’agit d’un signal d’alerte de votre corps.

Les principales causes de l’hématurie

La présence de sang dans les urines s’explique 8 fois sur 10 par une infection urinaire. Les microbes pénètrent la vessie et vont causer un saignement lorsque vous allez uriner. Si cette maladie n’est pas soignée à temps, elle peut provoquer des brûlures et des difficultés lors de la miction.

Puis, cela peut signifier également une lithiase rénale. Il est estimé qu’entre 6 et 21 % de la population en a déjà souffert. Cela s’explique par la formation de caillots de calcul dans les reins et va compliquer le passage normal de votre urine, ce qui va provoquer des saignements. Par rapport au volume, on pourra soit le dissoudre soit l’enlever à travers une opération chirurgicale.

Dans le pire des cas, l’hématurie peut alerter sur le risque de cancer alors il faudra être extrêmement vigilant même s’il ne représente qu’environ 1 cas diagnostiqué sur 10.

Enfin, l’excès d’exercice peut enfin provoquer la création de sang dans les urines. Cela ne se voit généralement que chez les adeptes de l’entraînement intensif tels que les sportifs professionnels. Cela s’explique par une déshydratation de cellules sanguines après un long entraînement. Cette situation peut alors causer un traumatisme vésical qui provoquera occasionnellement les urines dans le sang.