Discipline Sportive

Optimiser ses performances au lancer de poids ?

Très physique au premier regard, le lancer de poids est pourtant une discipline très technique qui demande beaucoup de préparation. Les meilleurs athlètes qui pratiquent ce sport ont besoin de trois choses pour améliorer leurs performances : de la masse pour rester stable et droit, de la technique pour optimiser leur lancer, et une explosivité pour faire les bons gestes dans les meilleurs délais.

Avoir une bonne masse corporelle

Contrairement aux coureurs qui ont besoin du minimum de masse possible, ceux qui font le lancer de poids doivent garder une bonne corpulence afin d’optimiser le lancement du poids. Il va de soi qu’ils devront donc beaucoup manger afin d’éviter de fondre. Ce besoin de graisse vient du fait que pour lancer correctement, il faut à tout prix rester stable et dynamique. Une nourriture suffisante et de qualité est pour ces sportifs un entraînement à part entière.

Pour ce faire, ils consomment quotidiennement 5 000 ou 6 000 calories, en ingurgitant 5 ou 6 repas contenant chacun 1000 calories, voire plus. Cela peut sembler facile au vu de leur corpulence, mais il faut vraiment avoir de la volonté et de la discipline pour pouvoir avaler, à chaque repas, presque la moitié de ce qu’une personne normale mange par jour.

Optimiser l’angle de lancer

Pour envoyer le poids le plus loin possible, il faut l’envoyer haut, avec de la vitesse et un angle adéquat. La zone de lancer étant assez restreinte, le lanceur fait un mouvement de rotation pour atteindre la bonne vitesse avant de relâcher le poids. Cette technique est très utilisée actuellement. Mais la vitesse ne sert à rien sans optimiser l’angle du lancer.

C’est une question très technique qui mériterait de plus amples explications. Pour résumer, le meilleur angle pour un lancer de poids est compris entre 41° et 42° pour les professionnels du domaine.  Une trajectoire trop basse diminuerait, en effet, grandement la distance finale du jet.

Parmi ces trois critères cités, la hauteur est la moins technique vu qu’elle dépend surtout de la taille de l’athlète. En supposant que deux personnes de tailles différentes lancent un poids en même temps, la différence entre les distances qu’ils auront atteintes serait simplement égale à la différence de taille qui existe entre eux.

L’explosivité fait la différence

Cela en surprendrai plus d’un, mais malgré leur physique, un lanceur de poids pourrait battre un sprinter lambda sur 20 mètres. L’explosivité de ceux qui font le lancer de poids est obtenu à force de répétitions et d’entraînement. Ce qui fait que ces géants sont parmi les personnes les plus dynamiques du monde. Ils en ont besoin pour faire de bons résultats.

Cette explosivité entre en scène depuis le moment où l’athlète commence à déclencher jusqu’à ce qu’il ait projeté son poids. L’effet se fait ressentir dans ses mouvements, et surtout dans ses déplacements. Bien maîtriser cette phase garantit au sportif un lancé à une bonne distance. Cela lui permet aussi par la même occasion d’éviter de se blesser de façon grave.