SantéSport

Est-il raisonnable de faire du sport quand on est malade ?

Est-il raisonnable de faire du sport quand on est malade ? Cette question se pose très souvent. Fausse bonne idée, la pratique du sport étant malade peut laisser perplexe. Cependant, certaines maladies ne vous empêcheront pas de vous adonner à une activité physique. D’autres ne vous permettront pas de vous lever de votre lit. Voici quelques points à connaître.

Est-ce une idée judicieuse de faire du sport quand on est malade ?

Peut-on faire du sport quand on est malade ? Cela dépend en grande partie de votre état et des symptômes qui se manifestent chez vous. Le plus important est de savoir écouter votre corps. C’est la meilleure manière pour vous de décider si oui ou non vous pouvez vous mettre au sport. Vous ressentez de la fatigue ? Ne vous forcez surtout pas, car cela risquerait d’aggraver votre état de santé.

Si vous n’êtes pas totalement guéri, patientez quelques jours. Vous récupèrerez et retrouverez vos forces. Si vous souffrez d’un problème de santé, le système immunitaire est encore occupé à combattre les infections. Cela requiert de l’énergie. Il ne vaut de ce fait pas vous fatiguer en pratiquant de l’exercice physique. Si donc vous avez attrapé un virus, il est préférable d’éviter le sport et toute forme d’exercice de renforcement musculaire. Si vous avez le moindre doute, demandez toujours l’avis d’un médecin.

Par ailleurs, si vous souhaitez pratiquer du sport alors que vous êtes malade, pensez tout de même aux autres personnes. Ce serait regrettable de leur refiler vos microbes. Le mieux serait de proscrire toute activité qui vous mettrait en contact avec d’autres personnes. Ce, car la proximité avec les autres ou le fait de rester dans une pièce peu aérée peut augmenter les risques de contaminer les autres.

Dans certains cas, il est bénéfique pour les personnes malades de prendre un peu l’air. Néanmoins, si vous êtes souffrant, une séance d’exercices ou un match dehors lorsqu’il fait frais ou quand il pleut peuvent empirer votre maladie. Mais alors, faire du sport quand on est malade est déconseillé ou non ?

faire du sport malade

Les maladies compatibles avec la pratique d’une activité sportive

Le sport peut être bénéfique même si vous êtes malade. Il permet même de lutter contre certains problèmes. De plus, l’activité sportive peut aider à apaiser certaines maladies chroniques. Sans compter que la pratique d’un sport améliore l’hygiène de vie et permet de conserver un corps sain. Toutefois, certaines précautions sont à prendre. Les informations suivantes vous aideront à y voir plus clair.

Migraine, toux légère, rhume : peut-on faire du sport quand on est malade ?

Vous éternuez sans cesse ? Votre nez coule comme une rivière ? Vous avez mal à la gorge ? C’est sans doute parce que vous avez contracté un rhume de saison. Cela peut entraîner une gêne dans la vie de tous les jours.

Mais cela ne vous oblige pas pour autant d’arrêter complètement le sport. Bien au contraire, vous exercer vous aidera à guérir plus vite. Toujours est-il qu’il vous est conseillé de baisser la fréquence et l’intensité de vos exercices, afin de ne pas vous épuiser.

Et s’exercer avec de la fièvre, une gastro ou une grippe ?

Dans la majorité des cas, lorsque l’on est atteint de gastro, de grippe ou d’un mal de ventre, il est courant d’être fiévreux. Si c’est votre cas, il vous est recommandé de cesser toute activité sportive. Votre corps doit focaliser toute son énergie sur votre guérison.

Dans tous les cas, si vous hésitez, abstenez-vous simplement de pratiquer du sport. Sinon, si les symptômes de votre maladie se répercutent sur les parties du corps situées au-dessus des épaules : rhume, migraine légère, toux…, cela ne nuira pas à votre pratique sportive. Si en revanche les signes apparaissent sous les épaules, comme le mal de ventre, il vaudra mieux rester tranquillement chez vous.